08/03/2012

spots walons / proverbes & expressions en langue wallonne (sûte / suite)

800     

salade

SALADE

One salade bin machîye, è-st-à mitan mougnîye.

T. L. Une salade bien mêlée, est à moitié mangée.

Lorsqu'un travail est bien combiné, il est à moitié fait.

 

801      

samwin.ne

SEMAINE

À l' samwin.ne dès qwate djûdis.

T. L. À la semaine des quatre jeudis. Cela signifie : Jamais.

 

802     

samwin.ne

Ièsse dins s' mwaîje samwin.ne

T. L. Etre dans sa mauvaise semaine.

Se dit d'une femme à l'époque des menstrues.

 

803      

samwin.ne

Long come one samwin.ne sins pwin.

T. L. Long comme une semaine sans pain. Se dit quand le temps paraît fort long.

 

804     

savate

SAVATE

I n' faut nin rîre d' on mau-tchaussi, gn-a dès savates po tortos.

cf. - tchaussure 872.

 

805      

savate

I gn-a si bia solèqui n'  divègne savate.

T. L. Il n'y a si beau soulier qui ne devienne savate. Signifie qu'il est vain de s'enorgueillir.

 

806     

seu

I n' wase bauyi peû d'awè seu.

T. L. Il n'ose bâiller peur d'avoir soif.

Se dit d'un homme très parcimonieux, d'un avare.

 

807     

seu

Quand on-a bin seu, on bwèt bin au potia.

T. L. Quand on a bien soif, on boit bien dans les flaques d'eau.

La nécessité fait souvent faire des choses désagréables ou  pénibles.

 

808     

seu

Aurdè one pome po l' seu.

cf. - pome 711.

 

809     

scaugne

COQUILLE

S' il aureut dès-ous, i f'reut bin dès scaugnes.

T. L. S'il avait des œufs, il ferait bien des coquilles.

Se dit pour se moquer de quelqu'un qui aspire à vivre au-dessus de ses moyens.

 

810     

scole

ÉCOLE

Ièsse à bone sicole.

T. L. Etre à bonne école.

C'est être avec des gens très capables que ce soit pour enseigner le bien ou le mal.

 

811      

scole

Il a stî è scole quand lès maîsses alint mèchenè.

T. L. Il a été à l'école quand les maîtres allaient glaner.

Se dit de quelqu'un qui manque d'instruction qui n'a jamais rien appris, qui ne sait rien de rien.

 

812     

scorîye

FOUET

Il è-st-ossi sètch qu' on côp di scorîye.

T. L. Il est aussi sec qu'un coup de fouet.

Se dit de quelqu'un excessivement maigre.

 

813     

s(i)mince

SEMENCE

Dimorè à s'mince.

T. L. Demeurer à semence.

C'est rester sans occasion de se marier.

 

814     

sindje

SINGE

On n' aprind nin à on vî sindje à fè dès grimaces.

T. L. On n'apprend pas un vieux singe à faire des grimaces.

Se dit à quelqu'un qui se permet de vouloir conseiller ou critiquer une personne plus expérimentée que lui.

 

815     

sint Rok

SAINT-ROCH

Sint-Rok n'èva nin sins s' tchin.

T. L. Saint-Roch ne s'en va pas sans son chien.

Se dit ironiquement à propos de deux personnes insé­parables.

 

816     

spale

ÉPAULE

Frotè l' bone sipale.               

Frotter la bonne épaule.

C'est tenter d'amadouer pour obtenir quelque chose.

 

817     

spale

Il a todi stî laudje, maîs c' èst dès spales.

cf. - laudje 459.

 

818     

spène

ÉPINE

Satchi one sipène foû do pîd d' one saquî.

T. L. Tirer une épine du pied de quelqu'un.

C'est délivrer d'un grand embarras, d'une situation pé­nible, d'un empêchement.

Débarrasser de ce qui causait du souci.

 

819     

spène

Ewou qu'i gn'a dès rôses, i gn-a dès spènes.

T. L. Où il y a des rosés, il y a des épines.

C'est-à-dire que là où il y a du plaisir, il y a aussi de la peine ; un bonheur complet n'existe pas ; il n'y a pas de bonheur sans mélange.

 

820     

spène

On dîreut qu' èle rote su dès spènes (= su dès-ous).              

T. L. On dirait qu'elle marche sur des épines.

Se dit d'une femme ayant une démarche peu naturelle.

 

821      

spène

On dîreut onk qui mougne dès spènes.

T. L. On dirait un qui mange des épines.

Se dit de quelqu'un qui mange sans appétit.

 

822     

spène

Awè one tièsse come on bouchon di spènes.

cf. - tièsse 948.

 

823     

spotchi

ÉCRASER

C' èst todi li p'tit qu' on spotche.

T. L. C'est toujours le petit qu'on écrase.

Signifie que les faibles sont toujours opprimés par les puissants.

 

824     

staurè

RENVERSÉ

I n' a jamaîs abatu qu' dès staurès.

T. L. Il n'a jamais abattu que des renversés.

Se dit à propos d'un fainéant et vantard  par surcroît.

 

825     

solè

SOULIER

I gn-a si bia solè qui n' divègne savate.

cf. - savate 805.

 

826     

sôléye

SOÛLARD

Lès sôléyes èt lès putins morèt dins leû pia.

T. L. Les soûlards et les putains meurent dans leur peau.

Cela signifie que rarement un méchant s'amende.

 

827     

sonè

SONNER

Sonè à aîsse.

 

828      

sonè

On n' saureut sonè (lès clokes / à mèsse) et ièsse à l' porcèssion.

T. L. On ne saurait sonner (les cloches / à la messe) et être à la procession.

Il est malaisé de faire deux choses à la fois.

 

829     

sope

SOUPE

C' èst dins lès vîyès marmites qu' on faît lès mèyeûses dès sopes.

cf. - marmite 515.

 

830     

soris

SOURIS

Pôve soris qui n' a qu' on trau.

T. L. Pauvre souris qui n'a qu'un trou.

Quand on n'a qu'une ressource, qu'un expédient, il est difficile de réussir, de se tirer d'affaire.

 

831      

sôte

SORTE

Ièsse do l' sôte qu' i gn-a l' pus.

T. L. Etre de la sorte qu'il y en a le plus.

C'est un homme comme on en trouve beaucoup ; qui ne s'élève pas au-dessus du niveau ordinaire.

 

832     

sôte

I faut totes sôtes di djins po fè on monde.

T. L. Il faut toutes sortes de gens pour faire un monde. Tous les caractères sont dans la nature.

 

833     

souwè

SUER

I n' a jamaîs souwè qu' dès pîds.

T. L. Il n'a jamais suer que des pieds.

Se dit d'un paresseux qui n'a jamais beaucoup travaillé.

 

834     

sôye

SOIE

Pus fin qu' li, c' èst do l' sôye.

cf. - fin 399.

 

835     

spani

SEVRER

Awè stî spani avou on sorèt.

T. L. Avoir été sevré avec un hareng-saur.

Se dit lorsqu'on éprouve une soif insatiable mais s'adresse plus généralement encore à l'égard d'un ivrogne invétéré.

 

836     

spès

ÉPAIS

I faît spès èwou qu' i s'  pièd.

T. L. Il fait épais (sombre) où il se perd.

Se dit généralement à propos d'un homme

 

837     

sporon

ÉPERON

C' èst li sporon qui faît li tch'vau.

T. L. C'est l'éperon qui fait le cheval.

Un peu de sévérité est utile pour donner une bonne éducation.

 

838     

stampè

STAMPÈ

METTRE DEBOUT

I s' faut bin abachi èwou qu' on n' si sét stampè.

cf. - abachi 3.

 

839     

stofè

FROMAGE

Faute di bûre, on mougne do stofè.

cf. - bure 127.

 

840     

stoumak

ESTOMAC

Awè on stoumak di fiêr.

T. L. Avoir un estomac de fer.

C'est avoir un bon estomac, digérer tout et facilement.

 

841     

stri

ÉTRIER

Awè on pîd dins li stri.

cf. - pîd 690.

 

842     

stron

ÉTRON

Pus r'moûwe-t-on on stron, pus flaîre-t-i.

T. L. Plus on remue un étron, plus il sent.

Plus  on   approfondit  une   mauvaise  affaire,  plus  on déshonore ceux qui y ont participé.

 

843     

stron

Satchi l' cu foû  do stron.

T. L. Tirer le cul hors de l'étron.

C'est tirer quelqu'un d'une mauvaise affaire.

 

844     

stron

Ièsse ricassi come on stron su one palète.

T. L. Etre rechassé comme un étron sur une palette. C'est être mis dehors sans façon, brutalement.

 

845     

stron

I n' a nin on stron è s'-t-ouy.

T. L. Il n'a pas un étron dans son œil.

Se dit ironiquement à quelqu'un  qui  s'imagine être clairvoyant, mais qui ne voit que ce que tout le monde voit.

 

846     

stron

C' è-st-on stron mau tchî.

T. L. C'est un étron mal chié.

Se dit de quelqu'un qui a mauvais caractère.

 

847     

stron

On stron vaut bin qu'on l' riwaîte.

T. L. Un étron vaut bien qu'on le regarde.

C'est la réponse ironique que l'on fait à quelqu'un qui s'inquiète de savoir pourquoi on le regarde.

 

848     

stron

On lî a tchôkè s' nez dins si stron.

T. L. On lui a mis son nez dans son étron.

C'est établir, prouver sa culpabilité à quelqu'un ; lui faire prendre conscience de sa responsabilité.

 

849     

stron

Awè do stron à s' pagna.

cf. - pagna 629.

 

850     

stron

C' è-st-ossi râre qui do stron d' pape.

T. L. C'est aussi rare qu'un étron de pape.

Se dit d'une chose excessivement rare et difficile à trouver.

 

851      

stron

On n' trouve nin ça dins on stron di tch'vau.

T. L. On ne trouve pas cela dans un crottin de cheval.

Se dit généralement en guise de satisfaction lorsqu'on réalise une importante économie lors d'un achat ; lorsqu'on reçoit une aide matérielle imprévue.

S'emploie parfois aussi quand on parle d'une chose difficile à trouver.

 

852     

stron

I gn-a qu' on stron po ravisè on stron.

T. L. Il n'y a qu'un étron pour ressembler un étron.

Les enfants héritent souvent des défauts de leurs parents

 

853     

stron

On n'est jamaîs kichitè qu' pa do stron.

cf. - kichitè 450.

 

854     

stron.nè

ÉTRANGLER

Stron.ne l' poye sins l' fè criyi.

cf. - poye 732.

 

855     

talon

TALON

Dj' in.me ostant veûy sès talons qu' sès bètchètes.

T. L. J'aime autant voir ses talons que ses pointes.

Se dit de quelqu'un qu'on n'éprouve aucun plaisir à rencontrer ou qu'on aspire à voir partir.

 

856      

tanflè

HALETER

I tanfèle come on boû.

T. L. Il halète comme un bœuf.

Se dit de quelqu'un qui est à bout de souffle. Note. — On ajoute parfois : mau touwè (mal tué).

 

857     

taurd

TARD

I n' èst jamaîs trop taurd po bin fè.

T. L. Il n'est jamais trop tard pour bien faire.

Il vaut mieux prendre une bonne résolution tardive­ment que de n'en prendre pas du tout.

 

858     

tatche

TACHE

On n' cause jamaîs d' one florîye vatche si èle n' a nin one tatche.

cf. - vatche 965.

 

859     

tchandèle

CHANDELLE

Brûlè l' tchandèle pa lès deûs d'bouts.

T. L. Brûler la chandelle par les deux bouts.

C'est se livrer à la fois à des excès de genres différents.

 

860     

tchandèle

Li djeû n' vaut nin l' tchandèle.

T. L. Le jeu ne vaut pas la chandelle.

La chose dont il s'agit ne mérite pas les soins qu'on en prend, les peines qu'on se donne, la dépense qu'on fait, les risques qu'on court.

 

861      

tchandèle

On n' saureut braîre èt t'nu l' tchandèle.

cf. - braîre 117.

 

862      

tchapèle

CHAPELLE

Fè lès tchapèles.

T. L. Faire les chapelles.

C'est s'arrêter dans tous les cafés.

 

863     

tchapèle

Prêtchi po s' tchapèle.

T. L. Prêcher pour sa chapelle.

Se dit de quelqu'un qui agit en égoïste et dont l'intérêt est le premier mobile des actions.

 

864      

tchapia

CHAPEAU

S' i vindereûve dès tchapias, lès-èfants vêrint au monde sins tièsse.

T. L. S'il vendait des chapeaux, les enfants naîtraient sans tête.

Se dit de quelqu'un qui ne peut réussir en rien, à qui tout tourne mal.

 

865     

tchau

CHAIR

Ci n' èst nin do l' tchau po vosse grognon.

T. L. Ce n'est pas de la viande pour votre bouche.

Se dit à quelqu'un qui a des prétentions trop ambi­tieuses.

 

866     

tchau

I n' a qu' do l' mwate tchau d'zos sès brès.

T. L. Il n'a que de la chair morte sous ses bras.

Se dit d'un paresseux qui répugne à tout effort.

 

867     

tchaudîre

CHAUDIÈRE

Li crama loume voltî l' tchaudîre : nwâr cu.

cf. - crama 213.

 

868     

tchaudîre

Richurè s' tchaudîre.

cf. - richurè  782.

 

869      

tchaudron

CHAUDRON

C'est todi l'tchaudron qui loume li crama : nwâr eu.

T. L. C'est toujours le chaudron qui appelle la crémaillère : Cul  noir.

C'est donner à un autre un ridicule que l'on a soi-même. Se dit aussi quand une personne se moque d'une autre personne qui aurait autant de sujet de se moquer d'elle.

 

870     

tchausse

BAS

Catchi sès pûs dins sès tchausses.

cf. - pu 749.

 

871     

tchaussure

CHAUSSURE

Trouvè tchaussure à s' pîd.

T. L. Trouver chaussure à son pied.

Se dit à propos d'une jeune fille ou d'un jeune homme qui a rencontré l'âme sœur.

 

872     

tchaussure

I n' faut nin rîre d' on mau-tchaussi, gn-a dès savates po tor-tos.

T. L. Il ne faut pas rire d'un mal-chaussé, il y a des savates pour tous.

Il n'est pas bon de se moquer d'un malheureux, l'adver­sité peut nous atteindre.

 

873      

tchèrète

CHARRETTE

Ça n' vout nin dire : tchèrète.

T. L. Cela ne veut pas dire : charrette. Cela ne prouve absolument rien.

 

874    

tchèrûwe

CHARRUE

Mète li tchèrûwe divant lès bous.   

T. L. Mettre la charrue devant les bœufs.

C'est commencer par où on devrait finir ; faire avant ce qui devrait être fait après ; travailler en dépit du bon sens.

= Brider si tch'vau pau cu.

T.L. Brider son cheval par le derrière.

 

875     

tchèt

CHAT

Is s' vèyèt voltî corne tchin et tchèt.

cf. - veûy voltî 970.

 

876     

tchèt

On n'achetéye nin on tchèt dins on satch.

T. L. On n'achète pas un chat dans un sac.

Il ne faut pas conclure un marché sans connaître l'ob­jet dont on traite.             Si «u.£«^

 

877     

tchèt

I n' faut nin dispièrtè l'tchèt qui dwâme.

T. L. Il ne faut pas éveiller le chat qui dort.

Il ne faut pas réveiller une affaire qui était assoupie ; il ne faut pas à mauvais escient revenir sur le passé.

 

878     

tchèt

Quand lès tchèts sont-st-èvôyes, lès soris dansèt.

T. L. Quand les chats sont partis, les souris dansent.

Quand les responsables sont absents, les subordonnés en prennent facilement à leur aise.

 

879     

tchèt

Fè l' tchèt.

T. L. Faire le chat.

C'est faire l'école buissonnière et par extension s'ab­senter de son travail.

 

880     

tchèt

Lançoz on tchèt è l' aîr, i r'toumerè su sès pates.

T. L. Lancez un chat en l'air, il retombera sur ses pattes.

Se dit d'un  homme adroit qui sait toujours se tirer d'affaire.

Se dit aussi parfois à propos de quelqu'un qui ne peut se défaire de ses habitudes.

 

881     

tchèt

Quand l' tchèt a tchî, il èva èri.

T. L. Quand le chat a foiré, il s'en éloigne.

Se dit de quelqu'un qui s'éclipse après avoir mis du désordre ou semé la discorde.

 

882     

tchèt

C' è-st-on tchèt d' après l' Sint-Djan.

T. L. C'est un chat d'après la Saint Jean.

Se dit d'un bébé, d'un enfant qui ne profite pas bien, qui reste quelque peu chétif.

 

883     

tchèt

II est coùe lès tchèts, i faît aujîmint l' gros dos.

T. L. Il est comme les chats, il fait facilement le gros dos.

Se dit de quelqu'un qui a mauvais caractère et qui se fait facilement menaçant.

 

884     

tchèt

Lès-èfants d' tchèt mougnèt voltî dès soris.

T. L. Les enfants de chat mangent volontiers des souris.

Ordinairement les enfants héritent des mœurs et des inclinations de leurs parents.

 

885     

tchèt

I gn-a nin d' qwè bate on tchèt.

T. L. Il n'y a pas de quoi battre un chat.

Se dit lorsque le reproche ou la faute dont il s'agit n'est qu'une bagatelle,

 

886     

tchèt

C' è-st-on mouchon po l' tchèt.

cf. - mouchon 557.

 

887     

tchèt

Li tchèt a tchî o l' maî.

T. L. Le chat a foiré dans le pétrin.

Signifie qu'un malencontreux incident a perturbé la marche normale des choses.

 

888     

tch(i)vau

CHEVAL

Ièsse li tch'vau d' cinse do l' maujone.

T. L. Etre le cheval de ferme de la maison.

Etre celui ou celle sur qui repose toute la responsabilité du ménage. S'emploie plus généralement lorsqu'il s'agit d'un enfant qui doit assumer ces responsabilités.

 

889     

tch(i)vau

Èbridè si tch'vau pa l' quèwe.

T. L. Brider son cheval par la queue.

C'est s'y prendre maladroitement et à contre-sens dans l'exécution d'un travail, dans l'entreprise d'une affaire.

 

890     

tch(i)vau

C' èst todi li tch'vau qui mine l' atèléye qu' a lès côps di scorîye.

T. L. C'est toujours le cheval qui conduit l'attelage qui re­çoit les coups de fouet.

C'est la personne qui est placée à la tête d'une affaire qui est la plus exposée à en subir les désagréments.

 

891      

tch(i)vau

C' èst li sporon qui faît li tch'vau.

cf. - sporon 837.

 

892     

tch(i)vau

Si t' aleus dîre ça à on tch'vau d' bwès, i t' pitereut.

T. L. Si tu allais dire ça à un cheval de bois, il te donnerait des coups de pied.

Se dit quand quelqu'un avance un mensonge. (p)   

893     

tch(i)vau

Montè su sès grands tch'vaus.

T. L. Monter sur ses grands chevaux.

C'est se fâcher, se mettre en colère et crier pour vou­loir dominer son interlocuteur.

 

894     

tch(i)vau

On n' trouve nin ça dins on stron di tch'vau.

cf. - stron 851.

 

895      

tchin

CHIEN

Nos tchins ni tchèssèt pus èchone.

T. L. Nos chiens ne chassent plus ensemble.

C'est vivre en mésintelligence.

Se dit aussi quand on est d'opinion  contraire.

 

896     

tchin

Ièsse come on tchin qui stron.ne.

T. L. Etre comme un chien qui étrangle.

C'est être dans une situation fâcheuse, désespérée.

 

897    

tchin

Vikè come on tchin.                          

T. L Vivre comme un chien.

C'est vivre dans la débauche et le libertinage.

 

898     

tchin

Gn-a pus d' on tchin qu' on loume Picâr.

T. L. Il y a plus d'un chien qui s'appelle Picard.

Se dit à propos d'une chose qui n'est pas rare.

S'em­ploie également quand il y a plusieurs personnes qui portent le même nom que celle dont on parle et qu'il y a confusion.

 

899     

tchin

Lès djon.nes tchins ni tûsèt qu' à djouwè.

T. L. Les jeunes chiens ne pensent qu'à jouer.

La jeunesse est évaporée, imprévoyante.

 

17:39 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.